© Laurent Valère Art Studio

ON IRA TOUS AU PARADIS

Voilà la promesse à laquelle s’attache une grande part de l’humanité. Michel Polnareff l’a chanté en son temps , “On ira tous au paradis, chez moi, qu’on soit béni , qu’on soit maudit on ira, les femmes du monde et les putains, on ira etc. etc…”.

 

Ici , “On ira tous au paradis”, c’est une sculpture éphémère réalisée à partir d’un tronc à trois branches amené par la mer lors de la tempête baptisée Thomas au mois de novembre 2010 à la Martinique. Cette oeuvre de land art, est installée dans le marigot du Diamant, c’est à dire dans une partie de mangrove proche de la mer, dans une eau sombre , dense et mystérieuse. Elle est visible depuis la plage. Elle devrait durer quelques semaines. Nous sommes à la mi novembre 2010.

 

Elle est constitué de trois parties de 2m environ .Avec ses petits cyclistes escaladant chaque tronc, ses couleurs vives et son intégration dans le site naturel, elle apporte sans doute quelque chose .C’est vous qui verrez. Pour y accéder, longez la plage du Diamant sur environ 1km à partir du centre-ville. Le marigot est situé juste au niveau du pont surplombant la petite ravine. Le pont est situé juste avant un repère qui tombe bien, il s’agit d’une croix grise avec des fleurs à ses pieds.

 

Chacun son tronc, chacun sa vie , chacun son vélo, sa couleur, ses amours, ses barakas, ses chagrins, son destin, mais une chose est sûre, on ira tous au paradis. En vérité, je vous l’affirme .